SORTIE EN PAYS FORT

DANS LE BERRY

Retour à l'accueil                                                                                                                         "sorties - réunions"

  

Le samedi 20 mai, départ de Paris sous un ciel de plomb, une pluie battante ininterrompue, des rafales de vent, bref un temps de novembre qui ne devait cesser qu’en fin de matinée. A 110 km/H la SM avance sur l’autoroute "sans ralentir jamais, sans hâter la marche",  essuyant imperturbablement le gros temps. Elle file vers la destination Henrichemont tel un vaisseau de haut bord fendant les flots. Pour mémoire, je rappelle que cette bourgade a été choisie en son temps par Sully, comme capitale de la principauté qu’il avait créée avec l’autorisation de son roi Henri IV, après avoir acheté "la terre et seigneurie souveraine de Boisbelle"  à Charles de Gonzague, duc de Nevers. Rouler par tous les temps avec une SM est un plaisir toujours renouvelé car malgré les conditions météorologiques, nous éprouvons dans la voiture, un sentiment de quiétude et de protection.

A l’arrivée, deux équipages de fidèles parmi les fidèles sont déjà là : Pierre Descloitre et Roger Baige, accompagnés chacun de leur épouse. Rapidement, 6 SM stationnent sur la très belle place Henri IV à Henrichemont où quelques curieux se pressent malgré un temps de chien.. Après un copieux et bienvenu petit déjeuner au "Soleil levant", servi avec attention par Mme Pinson, la patronne, nous partons en direction de Concressault avec ¾ d’heure de retard sur l’horaire. Mais qu’importe, une sortie doit se faire un tant soit peu en suivant son rythme interne ! La pluie tombant toujours aussi dru est encore là et la visibilité est réduite. Menant le convoi, je me trompe lors de la traversée d’un village et nous voilà au milieu des vignes et dieu sait qu’il n’en manque pas dans le secteur, largement au sud de notre destination. Que n’ai-je pensé au GPS de Roger Baige ! Par bonheur un couple très aimable surgit en Xsara, s’arrête près de la théorie de SM immobilisée qui ne passe pas inaperçue et nous remet sur le droit chemin.

 

  

 Vers 11 H, avec une bonne heure de retard, nous sommes à Concressault où je m’occupe en priorité de décaler la réception à la Mairie d’Henrichemont à l’après midi 14 H., ce qui m’est accordé avec beaucoup de bienveillance par le secrétariat de Mme Sylvie Chadelat, maire de la ville. Puis sous la conduite d’un guide, nous visitons le musée où de l’antiquité jusqu’au 19e. Siècle, les faits historiques et les légendes se côtoient dans une atmosphère magique un peu inquiétante, et très instructive sur cette partie de notre patrimoine culturel. Le musée comporte de nombreux décors, des scènes animées. Il utilise des bruitages, des récits puisés dans les livres, les gravures, les témoignages et les minutes des procès des époques successives. Une large place est faite aux plantes magiques, telles que la mandragore et la belladone, qui sont des remèdes autant que des poisons.

Tout tient au dosage. Les sorciers et sorcières le savent et les utilisent pour leurs filtres. Certains affirment qu’ils sont toujours là en Berry. Je recommande vivement cette visite à ceux qui ne connaissent pas le musée dont la boutique regorge d’ouvrages approfondis sur le sujet e t de sorcières se rendant au sabbat en chevauchant leurs balais. La pluie a cessé et le soleil se montre. Retour sans coup férir à Henrichemont sous la conduite de Roger Baige qui navigue au GPS. Table animée et sympathique et repas soigné unanimement appréciés au "Soleil Levant".

 

  Je prends congé de Mr et Mme Pinson en les remerciant et j’entraîne tout le monde vers le rendez-vous avec Mme Le Maire fixé à 14 H. à l’Hôtel de Ville. Des rafraîchissements et un petit buffet nous attendent. Nous sommes reçus avec simplicité et une grande gentillesse par Mme le Maire qui vient d’avoir un bébé. Je note, qu’elle accorde beaucoup d’attention  aux paroles des uns et des autres sur le pays et répond aux questions relatives à la compatibilité entre la vie d’un élu et la vie familiale. Elle signale combien la première peut être contraignante mais aussi exaltante. «  Grandeur et servitude «  en quelque sorte et probablement l’éternelle loi de compensation ! Vers 15 H. , nus saluons Mme Le Maire et je la remercie à nouveau pur son accueil : la place Henri IV pour nos SM et la réception en Mairie.

Nos sept SM se font remarquer quand elles quittent majestueusement la place pour effectuer par une très belle route les quelques kilomètres nous séparant du superbe château de Menetou Salon (XIXe. Siècle) niché au milieu des vignobles du même nom et propriété de L L. A A S S le Prince et la Princesse d’Aremberg. Visite avec des guides en tenue d’époque du musée automobile et de la voiture à cheval, du château, enfin de la boutique où nous sont présentés notamment les crus du domaine. Le château est magnifique tant par son architecture que par sa décoration. remarquable : élégance du mobilier, des tapis, des lustres, des lambris, des gros bouquets de fleurs fraîches… Impression pénétrante de quiétude, de véritable luxe, de tradition, et de noblesse. Vers 17H. dispersion des équipages qui, je crois pouvoir le dire, étaient tous satisfaits de leur sortie. Le Berry est beau et grand et nous y reviendrons à coup sûr. Vivement le 24 juin pour la sortie de Roger Baige au château de Chaumont / Loire.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe PARACLET

 Haut de page

                                                                                                                                       L'EuroSMclub : Un club à vocation internationale pour la Sm...eurosmclub@free.fr

La Citroën Sm

L'EuroSMclub

    Présentation

       Sorties

       Adhésion

       Contacts

Vidéos

Liens

Témoignages

Forum